Création du cimetière de la Hardt

Illkirch-Graffenstaden (F-67)

Maître d'ouvrage : Eurométropole de Strasbourg

Architecte : Nara

Budget : 900 000 €

Caractéristiques : VRD, DLE

Superficie : 2,4 ha

Date : Juin 2021

Réception : Phase études

{"slide_to_show":"1","slide_to_scroll":"1","autoplay":"true","autoplay_speed":"3000","fade":"false","speed":"300","arrows":"true","dots":"true","loop":"true","nav_slide_column":"3","rtl":"false"}
Slider Nav Image

Illkirch-Graffenstaden souhaite faire une place forte au végétal, et souhaite proposer à ses usagers une autre vision sur les cimetières que celle qui est actuellement en place dans la majeure partie des cimetières francais.
Il ne s’agit plus de proposer uniquement un cimetière paysager : très vert mais très ornemental, mais une juxtaposition d’ambiances avec une majorité de la surface occupée par une zone densément boisée (avec des essences locales et/ou forestières) qui fera office de forêt du souvenir, voir même de parc péri-urbain.
Un bâtiment se situera à l’entrée du cimetière d’environ 70 m².
Un ossuaire devra être construit à un endroit facile d’accès.
Les niches à urne dans le mur d’enceinte feront office de columbarium.

Autres projets